« Aux sources de la peinture Aborigène » au Quai Branly

Pour clore cette semaine d’expo à Paris, je suis aller voir l’expo temporaire sur la peinture Aborigène au Musée Quai Branly (jusqu’au 20 janvier).

Pour tout vous avouer, je n’ai pas tout compris à la signification de ces peintures (même avec le petit glossaire des motifs donné à l’entrée de l’expo 🙂 ), mais ce dont je suis sûre, c’est que ça m’émotionne beaucoup plus que les « chevaliers de l’an mille au Lac de Paladru »

    

L’expo présente près de 200 oeuvres jamais exposées en Europe jusqu’alors.

Perso, je ne savais pas que l’art Aborigène, bien que provenant d’un savoir ancestral vieux de 50.000 ans, était né dans les années 70 à Papunya, un centre de peuplement créé par l’état australien.

Limite, j’étais déjà née…

Les peintures, réalisées sur des panneaux de bois recyclés, reprennent les motifs éphémères réalisés secrètement à l’occasion des rituels commémorant le Temps du Rêve (un temps mythologique dans lequel les ancêtres des Aborigènes ont façonné la surface de leur territoire alors totalement plat) et représentent des paysages vus du ciel.

(Pardon my interprétation peut-être foireuse)

    

Plus d’infos ici

10 thoughts on “« Aux sources de la peinture Aborigène » au Quai Branly

  1. A chaque fois que tu fais un nouvel article, je me dis « tiens,j’irai bien voir ça »… Alors merci pour ces découvertes, maintenant je vais devoir choisir car je ne pourrai jamais tout voir 😉

  2. Ton blog m’a donné envie d’y emmener mon Alice de 10 ans et sa copine dimanche dernier et elles ont adoré. Tout à fait adapté pour les enfants avec des visites contées et des ateliers pour les plus de 7 ans : on a appris à fabriquer et à lancer des Boomerangs et on a soufflé dans des Didgeridoos… wouhouhououou. Merci à toi Pioute !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *