Balade dominicale dans Paris : de la Grande Mosquée à la place du Châtelet

En fait c’était une balade samedicale et pas dominicale, mais je ne suis pas sûre que ce soit très français tout ça ^^

Le soleil nous a fait de l’oeil et on a décidé d’aller se promener du côté de la montagne Sainte Geneviève, autour de la ville romaine qui s’installa face à la ville gauloise de l’Île de la Cité au temps très jadis de l’an 0.

circuit touristique dans Paris

Départ de la Grande Mosquée de Paris, érigée après la Première Guerre mondiale pour rendre hommage aux 70 000 musulmans morts pour la France.

Elle comprend 3 parties organisées autour de jardins arabes : la partie religieuse avec une salle de prière pouvant accueillir 1000 personnes, dominée par son minaret de 33 m, l’aile culturelle avec une bibliothèque, une école, une salle de conférence, et la partie commerciale avec un restaurant, un salon de thé (miam) et un hammam (que j’aime bien, mais il ne faut tout de même pas trop être maniaque !!).

institut musulmanParis Ve place du puis de l'ErmiteGrande mosquée de Paris Paris

A l’entrée de la rue Mouffetard, l’Eglise Saint-Médard (XVe s) domine un petit square qui remplace une partie de l’ancien cimetière où fut enterré le diacre François de Pâris en 1727. Sa tombe fut le lieu de toutes sortes de miracles et attira les « convulsionnaires » qui entraient en transe, mangeait la terre de la sépulture pour retrouver leur ardeur ou avalaient des charbons ardents. Pour couper cours à l’hystérie collective, Louis XV décida en 1732 d’en faire interdire l’accès et signa une ordonnance « De par le Roi, défense à Dieu de faire miracle en ce lieu ». Et toc.

Paris 5eParis 5e

On remonte ensuite la rue Mouffetard, l’une des rues les plus vieille de Paris, probablement tracée par les Romains au Ier siècle, avec ses restaurants, ses boutiques et ses monuments historiques !

Paris 5eParis 5e Paris 5eParis 5erue Mouffetard rue Mouffetard, ParisParis 5e

Petite pause glace (oui, avec la neige d’aujourd’hui on ne dirait pas mais samedi il faisait 17°C ! ^^) chez Amorino sur la place de la Contrescarpe (mmmmhh), et on reprend notre montée vers le lycée Henri IV et l’Eglise Saint-Etienne-du-Mont, cachée derrière le Panthéon.

rue Mouffetard, ParisParis 5erue Mouffetard, Parisrue Mouffetard Paris Paris 5e

Construite entre 1492 et 1626, Saint-Etienne-du-Mont abrite le dernier jubé de Paris (la tribune située entre la nef et le choeur de l’église), et la châsse de Sainte Geneviève, la patronne de Paris (ses reliques ont, elles, été jetés aux égouts en 1793). Elle accueille également (entre autres), les dépouilles de Blaise Pascal et de Jean Racine.

Paris 5e Paris 5ejubé de pierre, ParisEglise Saint-Etienne-du-Mont

La première pierre de la façade fut posée par la Reine Margot en 1610.

Paris 5eparis 5e, rue de la Montagne Sainte Geneviève

On redescend par la rue de la Montagne Sainte Geneviève vers la Seine, jusqu’au square Viviani, qui abrite le plus vieil arbre de Paris, un robinier rapporté d’Amérique et planté en 1601 par Robin (d’où son nom), jardinier du roi et directeur du jardin des Apothicaires – aujourd’hui le Jardin des Plantes. Il mesure 15 m de haut et fait 3,50m de circonférence.

Paris 5eParis 5e square Vivianisquare VivianiParis

Fin de la promenade sur le parvis de Notre Dame (qui fête ses 850 ans cette année), et les bords de Seine, vus de la Place du Châtelet.

ParisCharlemagneparvis de Notre DamerefletParis

8 thoughts on “Balade dominicale dans Paris : de la Grande Mosquée à la place du Châtelet

  1. C’est vrai qu’il y a tant de belles choses à Paris dont on ne profite même pas quand on y vit… Il faudra que je joue un peu plus les touristes quand je rentrerai en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *