Cagliari : à la découverte du Castello

Cagliari, la ville la plus peuplée de Sardaigne, est une ville qui se vit : les rues et les bâtiments, la vue du haut des remparts sont jolis et l’ambiance méditerranéenne est très agréable. Et puis il y a du soleil et il fait chaud – et c’est tout ce qu’on demandait à la base ^^ !

Cagliari, Sardaigne

Fondée par les Phéniciens au VIIIe siècle, puis tour à tour occupée par les Pisans, les Aragonais, et même la maison de Savoie, elle possède un patrimoine historique et culturel important, même si elle a souffert de bombardements pendant la seconde guerre mondiale.

Sardaigne

En partant du Bastion San Remy, une immense esplanade – un peu mégalo ? ^^ – construite à la fin du XIXe siècle, le Castello, tout de fortifications vêtu, domine la ville et offre un panorama plutôt sympa sur le sud de l’île… surtout au coucher de soleil en sirotant un cocktail !

Cagliari, Sardaigne Cagliari, SardaigneCagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, SardaigneCagliari, Sardaigneterrasse panoramique sur Cagliari terrasse panoramique sur Cagliari

De longues rues pavées, étroites et biscornues, montent vers la Cathédrale Santa Maria et s’enroulent autour du coeur historique haut-perché. Bref, en voiture c’est l’enfer, mais quel bonheur de se perdre dans les ruelles !

Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne

Nos pas nous mènent ensuite vers la Citadelle des Musées, qui abrite notamment le musée archéologique : un bon début pour se familiariser avec l’histoire sarde et la civilisation nuragique (qui se développe sur l’île au tout début de l’Age de Bronze), dont on verra plusieurs témoignages tout au long du voyage.

Le parcours – chronologique – est bien fait, mais la majorité des panneaux sont en italien 🙂 – merci le guide évasion d’Hachette pour les explications très bien faites !

Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, SardaigneCagliari, Sardaigne Cagliari, SardaigneCagliari, SardaigneC’est pas tout mais il fait faim : on se pose dans le Jardin Public pour une pause ombragée tout en admirant la vue, avant de reprendre notre route vers l’immense amphithéâtre romain, qui date du IIe siècle et pouvait accueillir pas moins de 10 000 personnes ! Il est fermé quand on y arrive, tant pis, on l’admirera de loin…

Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, SardaigneCagliari, Sardaigne

On continue notre descente vers le jardin botanique – l’un des plus réputés d’Italie – où se côtoient des plantes venues des 4 coins du monde sur pas moins de 5 ha ! Une jolie promenade parfaite pour mon allure de poulpe (quoi, c’est rapide un poulpe ?).

Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne

Et puis comme on est gourmands, et qu’il ne faut pas se laisser abattre par les ampoules (ah, la première fois que les tongs sont de sortie…), direction la gelateria Stefino, à côté de la piazza Yenne, juste parfaite pour déguster 2 boules de glaces exquises.

Et comme on assume, on va également faire un tour à la Pasticceria Durke (« Douceur » en Sarde), pour savourer les meilleurs amaretti de l’île (et on en profite pour faire une razzia dans la boutique, mais chuuut !).

Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne Cagliari, SardaigneCagliari, Sardaigne Cagliari, Sardaigne

Infos pratiques :

 

Les intermèdes culturels :

Musée archéologique : Cittadella dei Musei – Piazza Arsenale, 3€ l’entrée (possibilité d’un billet combiné avec la pinacothèque pour 5€)

Amphithéâtre romain : via Sant’Ignazio da Laconi, 4,30€ l’entrée.

Ouvert du mardi au samedi, de 9h30 à 13h30. Le dimanche, de 9h30 à 13h30 puis de 15h30 à 17h30 du 1er avril au 31 octobre. De novembre à mars, ouvert le dimanche, de 10h à 13h30.

Jardin botanique : via Sant’Ignazio da Laconi 13, 4€ l’entrée. Ouvert tous les jours de 8h30 à 18h (le dimanche, fermeture à 13h30, tout comme d’octobre à mars).

Les intermèdes gourmands :

Stefino : via Dettori, 30

Travail artisanal, peu de choix mais la qualité est là !

Durke : Via Napoli, 66

Amaretti, pardulas, papassinos, supiros, tout est bon ! (A noter, les amaretti et de nombreux autres gâteaux sont sans farine : gluten free powaaaaa !)

Caffè Libarium Nostrum, avec sa terrasse panoramique sur Cagliari : Via Santa Croce, 33

7€ le cocktail. Serveurs franchement pas sympas avec les touristes, mais les cocktails et l’assiette de grignottes valent le détour, surtout avec cette vue !

Ristorante 51 : Via Santa Croce 51

Menu typique sarde tout compris 25€ (antipasti, primi piatti, secondo piatti, dessert et digestif), serveur super sympa : si vous avez très faim uniquement ! Le porceddu – cochon de lait rôti à la braise – est également un délice.

Man. Gia : via Alberto Riva Villasanta, 168

Un restaurant-pizzeria sans gluten, tout simplement excellent et pas cher !

 

Les dodos :

3 nuits dans le studio de Viola, réservé via airbnb, super bien placé sur les remparts, et très agréable à vivre (58€ / nuit)

1 nuit au T-hotel pour fêter mes 30 ans (pas de prix, c’était un cadeau de mon cher et tendre ! ♥) : jolie chambre, bons cocktails et petit déjeuner gargantuesque !

1 nuit au B&B de Carla et Riccardo, au pied du bastion San Remy, avant de décoller vers Paris, réservé via airbnb (54€ / nuit, petit déjeuner inclus).

 

road-trip en Sardaigne ici 95x62 Sardaigne Sardaigne, Costa Rei Sardaigne Oristano, Sardaigne Sardaigne Iglesiente, Sardaigne Archipel des Sulcis, Sardaigne Sardaigne, Costa del Sud

3 thoughts on “Cagliari : à la découverte du Castello

  1. Article très complet, pour moi qui me tâtais pour la Sardaigne cet été. Merci ! Et contente de savoir que tu es passée par la formule airnb et tu semblais en être contente. Je me demandais aussi ce que ça valait. Bises.

    1. Je n’ai jamais été déçue par airbnb (j’ai testé à New York, Amsterdam et en Sardaigne pour 3 logements), c’est vraiment un mode de logement adapté à mes besoin !
      Bonnes vacances en Sardaigne, alors, si tu te décide à aller dans ce (très joli) coin ! J’imagine que l’été il doit y avoir BEAUCOUP plus de monde, j’espère que du coup ça n’est pas l’usine… :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *