Pourquoi aller visiter Marseille en 10 points.

Shame on me, en cliché de la bonne Parigote je me pose : je n’ai jamais mis les pieds à Marseille. Alors comme il ne faudrait pas mourir idiote (notez que je n’ai pas l’intention de tirer ma révérence de sitôt !), petit récap de pourquoi c’est complètement bête de n’avoir jamais sauté dans un train pour découvrir la deuxième ville de France.

1. Edmond Dantès est emprisonné pendant 14 ans au château d’If dans Le Comte de Monte-Cristo, et cet argument se suffit déjà à lui-même (la fiction rejoignant la réalité, on peut même visiter sa cellule !).

François Schwarz

2. Se promener sur le Vieux Port et se jeter un petit Pastis verre de rosé en terrasse (désolée pour les puristes, mais l’anis c’est franchement pas ma tasse de thé…).

vieux port de Marseille Lire la suite de « Pourquoi aller visiter Marseille en 10 points. »

Un petit tour dans l’arrière-pays niçois

Nice n’est pas une ville que j’apprécie particulièrement, mais par contre je trouve l’arrière-pays vraiment très sympa, avec des paysages très variés et de jolies montagnes. Un saut de puce en avion (OK, c’est une grosse puce) et une location de voiture plus tard (ici, par exemple), nous voici partis sur les hauteurs, entre villages perchés et randonnée dans les bories.

un journée dans l'arrière-pays niçois Lire la suite de « Un petit tour dans l’arrière-pays niçois »

En balade dans la forêt des cèdres du Petit Lubéron

La forêt des cèdres du Petit Luberon n’est pas apparue sous l’action du Saint-Esprit : elle a été semée en 1861 grâce à des graines récoltées dans le moyen Atlas algérien par les forestiers des villages voisins de Bonnieux, Lacoste et Ménerbes, convaincus que de l’exploitation forestière de cet arbre serait rentable. L’histoire ne dit pas si le résultat fut à la hauteur de leurs espérances, mais la promenade d’une centaine de mètres de dénivelés est très agréable, avec de jolis points de vue sur les Monts de Vaucluse et le Mont Ventoux.

Vaucluse, France Lire la suite de « En balade dans la forêt des cèdres du Petit Lubéron »

Notre-Dame de Sénanque : quand mon neurone a soif de spiritualité !

Profitant du beau soleil méridional de samedi, nous voilà partis vers l‘Abbaye Notre-Dame de Sénanque, un monastère cistercien qui accueille encore aujourd’hui 9 moines ayant dédié leur vie à la prière, à la pauvreté et au silence, selon la règle de Saint Benoit.

Abbaye Notre-Dame de Sénanque

Il y a 900 ans, Saint Robert, souhaitant revenir à un plus grand respect des vœux d’humilité, de pauvreté, de travail manuel et de charité prêchés par la règle bénédictine, fonde l’Abbaye de Cîteaux, en Bourgogne. De là, plus de 700 monastères cisterciens seront fondés en Europe au cours du Moyen-Age, dont l’Abbaye de Sénanque. C’était la minute KTO (la chaine de TV catho, pour ceux qui ne suivent pas !).

Petit arrêt à  Gordes, l’un des plus beaux villages de France perché sur son piton rocheux, situé à quelques kilomètres de l’abbaye.

plus beau village de France Lire la suite de « Notre-Dame de Sénanque : quand mon neurone a soif de spiritualité ! »