Entre Rethymnon et Héraklion : promenade au nord de la Crète

La fin des vacances approche : il est temps de rallier l’aéroport d’Héraklion. On a décidé d’y aller doucement, en profitant du paysage !

Premier arrêt au lac de Kourna, le temps de faire un tour en pédalo. L’eau est tiède, mais le fond est plein de vase (beurk).

Lac Kourna, Crète

Lac Kourna, Crète

Réthymnon est une jolie petite ville construite autour d’une forteresse vénitienne et d’un port… mais nous n’avons pas eu de coup de coeur : les restos et boutiques pour touristes s’enchaînent, et on n’avait pas le temps d’aller visiter la forteresse…

Rethymnon

Lire la suite de « Entre Rethymnon et Héraklion : promenade au nord de la Crète »

Le lagon de Balos : un paysage exceptionnel au nord-ouest de la Crète

En épluchant les guides avant de partir en voyage en Grèce, une photo de lagon aux eaux turquoise et aux plages de sable blanc m’avait fait de l’œil. Ni une ni deux, une fois calés à Kissamos dans un appartement sympa, on a emprunté la route caillouteuse d’une dizaine de km (et payé le petit droit d’entrée) pour accéder au parking qui surplombe la presqu’île de Gramvoussa. On est arrivés vers 9h, on a donc choisi notre place… mais le parking est petit, et en arrivant plus tard vous risquez d’avoir à vous garer sur la piste !

Balos, Crète

A partir de là, direction la plage, 2 km plus loin. Le sentier est en plein cagnard : chapeaux et crème solaire indispensables (et puis oubliez les tongs). Ça descend sec à l’arrivée : ça veut dire que ça remonte sec au retour 🙂

Balos, Crète Balos, Crète

Lire la suite de « Le lagon de Balos : un paysage exceptionnel au nord-ouest de la Crète »

Χανιά / La Canée / Hania / Chania / Xania : plusieurs noms, une seule région !

Passage indispensable quand on visite l’ouest de la Crète, la Canée est une ville pleine de charme, tout du moins lorsqu’on se balade dans le coeur historique, autrefois entouré de remparts dont on croise les vestiges.

Les ruelles calmes aux demeures authentiques côtoient l’agitation touristique des boutiques qui donnent sur les artères principales… soit ! Il suffit de passer par les chemins de traverse, et de faire la sieste pour éviter les périodes d’affluence ! 🙂

La Canée

A ne pas manquer :

  • Manger une glace le long du port vénitien tout restauré de neuf, en admirant la mosquée des Janissaires, puis se perdre dans le dédale des petites rues pittoresques de la vieille ville qui l’entoure. Pousser jusqu’au marché couvert, pour faire ses réserves d’huile, de miel, de vin régional et de tout un tas d’autre chose avant de rentrer au pays.

la canée père et fils crète Lire la suite de « Χανιά / La Canée / Hania / Chania / Xania : plusieurs noms, une seule région ! »

Paleochora et Elafonissi : kitesurf et plage de sable rose !

Après Sougia, direction Paleochora pour rejoindre la sister son amoureux en pleine session de kite  : le vent souffle, et il y a de bons spots dans le coin pour s’adonner au plaisir de voler sur l’eau.

kite surf paleochora

Pendant la sieste du bonhomme, et la session de kite des sportifs, me voilà à découvrir la ville, mignonnette mais sans plus : il y a des resto, des hôtels et des boutiques pour touristes sur une langue de terre coincée entre 2 plages. La première à l’ouest, paradisiaque avec son sable clair, était impraticable pour la baignade à cause du vent mais parfaite pour les kitesurfeurs. La seconde à l’est était bien protégée du vent, mais c’est une plage de gros galets, moins agréable pour chiller au soleil !

Paleochora Lire la suite de « Paleochora et Elafonissi : kitesurf et plage de sable rose ! »

Sougia et les gorges de Samaria, en évitant la foule des grands jours !

Les gorges de Samaria, c’est LE truc à voir quand tu vas en Crète.

Gorges de Samaria

Dans ce canyon de 16 km de long pouvant atteindre 300m de haut et 2,5m de large seulement dans sont point le plus étroit (ce sont les gorges les plus profondes d’Europe), se croisent ainsi vrais randonneurs et touristes du dimanche en robe à fleurs, bijoux clinquants et tongs à paillettes. Pour marcher 6h et descendre 1200m de dénivelé. Normal.

Je suis très ambivalente sur cette randonnée, qu’on a décidé de faire en aller/retour (en faisant demi-tour au milieu, quand – et qu’on commence à croiser les gens qui sont partis du haut) en partant du point d’arrivée, à Agia Roumeli, pour des questions pratiques d’enfant qui ne randonne pas encore à prendre en compte !

ferry pour Agia Roumeli

Lire la suite de « Sougia et les gorges de Samaria, en évitant la foule des grands jours ! »