GRAOU !! On est sauvage pour la photo du mois de février !

Chaque 15 du mois à midi, tous les blogueurs qui participent à la photo du mois postent une photo sur un thème donné. Ce mois-ci le thème est sauvage, choisi par la châtaigne sauvage.

Merci ces petites plantes sauvages qui permettent aux dunes minorquaises de ne pas disparaître, happées par la mer – et les promeneurs !

On est partis sur cette petite île perdue à la Toussaint, et on a bien profité des jolies criques préservées de l’urbanisation galopante qui sévit sur sa grande sœur Majorque.

Lire la suite de « GRAOU !! On est sauvage pour la photo du mois de février ! »

Road-trip en Normandie, pour un long week-end

Le temps d’un long week-end, nous avons arpenté la côte normande pour profiter des jolis paysages et nous gaver d’huitres.

Premier arrêt au Mémorial de Caen, un peu cher mais hyper bien fichu et vraiment très intéressant : outre la salle consacrée au débarquement du 6 juin 1944 – aussi bien que C’est pas Sorcier, c’est peu dire !! – le musée retrace notamment l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale à l’aide d’objets du quotidien (mais aussi l’après-guerre, la Guerre Froide…). Honnêtement… j’ai kiffé !

La visite se poursuit sur les plages du débarquement : dans la nuit du 6 juin, les soldats alliés (principalement américains, canadiens, anglais et français) ont pris d’assaut les plages Utah, Omaha, Juno, Gold et Sword dans la plus grande opération amphibie et aéroportée de tous les temps. Si le débarquement s’est déroulé plus ou moins comme prévu sur Utah, Juno, Gold et Sword, la prise d’Omaha Beach à Colleville-sur-Mer a bien failli échouer, la faute notamment aux chars amphibies largués trop tôt (ils ont coulés) et aux bombardements qui ont loupé leur cible. Les lourdes pertes subies par les troupes américaines lui vaudront alors le triste surnom de « Bloody Omaha ».

Alliés, Allemands et civils : au total, près de 140 000 personnes ont péri dans la bataille de Normandie.

A Arromanches (Gold Beach), on voit encore les vestiges du port artificiel construit par les alliés pour débarquer pas moins de 2 millions de soldats et 440 000 véhicules. Spectaculaire.

Lire la suite de « Road-trip en Normandie, pour un long week-end »

Top 5 des plages à ne pas manquer à Minorque

Déjà 2 mois que nous sommes rentrés de Minorque… les écharpes et les bottes ont remplacé les shorts et les lunettes de soleil. Mais qu’à cela ne tienne ! Je vous envoie une petite bouffée de chaleur et de doigts de pieds en éventail rien que pour réchauffer vos mimines gelées, aussi surement qu’un bon chocolat chaud devant un feu de cheminée (a girl can dream).

En exclu, rien que pour vous, voici ma sélection des plus jolies plages de Minorque (au mois d’octobre, donc. Je ne garantis pas une plage déserte en plein mois d’août !)

#1 Cala Macarelleta

Indéniablement la plus jolie plage de l’île ! C’est un cliché ambulant : sable blanc et fin niché au fond d’une calanque aux eaux turquoises… Même le chemin d’accès qui part de Cala Macarella est un vrai bonheur pour les yeux !

Lire la suite de « Top 5 des plages à ne pas manquer à Minorque »

Les mains au travail : c’est la photo du mois de décembre

Chaque 15 du mois à midi, tous les blogueurs qui participent à la photo du mois postent une photo sur un thème donné. Ce mois-ci le thème est Mains au travail, choisi par Lavandine83.

Pas facile le thème de ce mois-ci, parce que je n’aime pas prendre les gens en photo quand je voyage. Pas par ourserie, mais parce que tout simplement, je n’aime pas quand on me prend en photo (a fortiori sans me demander mon avis…).

J’ai donc fouiné dans mes photos pour trouver un cliché qui me convienne… certes, ces mains de guitaristes immortalisées à Barcelone ne fabriquent pas quelque chose de tangible, mais elles élèvent l’esprit et enrichissent les coeurs !

Lire la suite de « Les mains au travail : c’est la photo du mois de décembre »

S’évader à Minorque pendant les vacances de Toussaint

Notre destination de vacances pour la Toussaint a été chez nous source d’intenses soirées de réflexion… on avait envie d’une destination pas trop chère, au soleil, pas envahie de touristes (un peu toujours la même histoire de notre irrésistible besoin d’échapper à la foule en habitant Paris depuis… 15 ans my God… dire que M. Pioute m’avait dit « OK pour Paris, mais pas plus d’un an ! »).

Se rajoutait la contrainte avouée d’un endroit pas trop grand pour nous forcer à nous reposer sans vouloir jouer aux touristes à tout prix. Call me crazy.

En surfant sur le world wide web, je suis tombée sur cet article du blog de Carigami qui dresse un classement des îles espagnoles. Et là, j’ai vu des mots qui décrivaient parfaitement mes vacances de rêve : « secrète », « authentique », « 200 kilomètres de côtes non urbanisées », « plages de sable fin plutôt isolées », « destination hors des sentiers battus ».

minorque
Un tour sur Google Flight plus tard, on avait réservé des places en Business (c’est ça l’avantage de réserver au dernier moment, on peut tomber sur de vrais bons plans !), et on s’est envolé en famille pour Minorque, l’île la plus préservée des Baléares.

coucher de soleil Minorque Lire la suite de « S’évader à Minorque pendant les vacances de Toussaint »