Et si vous alliez en Egypte ? Le voyage de noce de Vanessa.

Un jour, j’irai en Egypte. Ca fait partie des destinations qui me bottent depuis longtemps. En attendant, je laisse la parole à ma copine Vanessa, qui a eu la chance de découvrir ce pays !

Bonjour amis du net. Aujourd’hui je vole la plume à votre bloggeuse préférée pour vous parler de mon voyage de noce en Egypte. Oui oui, pas les Maldives, pas les Seychelles (ni la Namibie !), mais bien l’Egypte !

voyage de noce en Egypte

Mais attention pas n’importe quelle Egypte. En tout cas pas celle avec 200 bateaux garés les uns à côté des autres (le votre étant forcement celui du milieu). Pas celle des faits divers ou des images de violences qui ont pu circuler dans les médias le temps de la révolution. Non moi je vous parle d’une Egypte désespérément… vide de touristes ! Un drame pour le pays mais je dois bien l’avouer un kif absolu pour qui aspire à être peinard en vacances. Et comme je suis du genre à visiter Venise ou les Cinque Terre et à vouloir des photos de vacances sans personnes je sais de quoi je parle !!!

voyage de noce en Egyptevoyage de noce en Egypte

Nous sommes partis fin mars, juste avant les grosses chaleurs. Au programme 5 jours au Caire avec visite du Souk, des Pyramides, du musée ou encore du quartier Copte et de la Citadelle.

voyage de noce en Egypte

Puis 5 jours de croisière entre Louxor et Assouan, une journée à Abou Simbel et une petite extension dans le plus bel hôtel du monde (pour moi) au Old Cataract d’Assouan.

voyage de noce en Egypte voyage de noce en Egypte

Jusqu’à notre départ on a eu droit à des commentaires angoissés de nos proches « Ne va pas place Tharir », « Faites attention quand même », «  Ne prend pas le métro »…

Alors non seulement je suis revenue en un seul morceau mais en plus je peux vous assurer que par le simple fait d’être une touriste j’ai gagné un capital protection de dingue. J’ai été place Tharir (le musée s’y trouve), j’ai croisé une manif (bon ok là je ne faisais pas la fière), j’ai circulé dans le souk dans des échoppes improbables, mais à aucun moment je ne me suis sentie en danger.

Dans les souks du Caire ou d’Assouan vous n’êtes pas agressé pour acheter. Il n’y a qu’à la sortie des temples (Louxor, Karnac, Kom Ombo) où les vendeurs sont un peu plus présents mais en même temps ils doivent se répartir un minimum de touristes pour un maximum de stands.

Et puis tout le temps de la croisière on sent que c’est hyper surveillé. Il y a des gardes sur le bateau à certain endroit mais c’est une mesure qui existait bien avant la révolution.

Enfin bien au delà de l’aspect sécurité il y a l’incroyable confort des visites. On a l’impression d’être au début du tourisme en Egypte. Les tombes de la vallée des reines ne sont là que pour vous. Abou Simbel et les autres temples aussi.

voyage de noce en Egyptevoyage de noce en Egypte voyage de noce en Egyptevoyage de noce en Egyptevoyage de noce en Egypte voyage de noce en Egypte

Alors ? Toujours pas convaincu ? On ajoute à ça des plats délicieux dont j’ai oublié le nom mais qui vous raviront les papilles, des bijoux en argent magnifiquement travaillés, des épices dans le souk d’Assouan pour trois fois rien et surtout des Egyptiens (guides, vendeurs, passantes…) d’une gentillesse confondante.

L’Égypte… c’est chic ! Courez y vite… si les touristes reviennent en masse il sera trop tard.

2 thoughts on “Et si vous alliez en Egypte ? Le voyage de noce de Vanessa.

  1. pareil qu’Isa, je suis allée en Egypte plusieurs fois dans différentes circonstances (voyages, stage de 4 mois au Caire) et ai adoré.
    Mais là, sans personne, ca semble juste irréel !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *