Le lagon de Balos : un paysage exceptionnel au nord-ouest de la Crète

En épluchant les guides avant de partir en voyage en Grèce, une photo de lagon aux eaux turquoise et aux plages de sable blanc m’avait fait de l’œil. Ni une ni deux, une fois calés à Kissamos dans un appartement sympa, on a emprunté la route caillouteuse d’une dizaine de km (et payé le petit droit d’entrée) pour accéder au parking qui surplombe la presqu’île de Gramvoussa. On est arrivés vers 9h, on a donc choisi notre place… mais le parking est petit, et en arrivant plus tard vous risquez d’avoir à vous garer sur la piste !

Balos, Crète

A partir de là, direction la plage, 2 km plus loin. Le sentier est en plein cagnard : chapeaux et crème solaire indispensables (et puis oubliez les tongs). Ça descend sec à l’arrivée : ça veut dire que ça remonte sec au retour 🙂

Balos, Crète Balos, Crète

Mais la promenade vaut vraiment le détour… si vous arrivez suffisamment tôt pour dégoter un caillou pour fabriquer un abri de fortune ou si vous n’avez pas oublié le parasol.

Balos, Crète

Balos, Crète

Balos, Crète

Balos, Crète

Perso je ne supporte pas de rester sur la plage en plein soleil : je crame et j’ai chaud. Nul. Et à partir de 11h c’est le débarquement du tourisme de masse : les ferry dégueulent les touristes, et les gens avancent sur le sentier à la queue leu leu.

dsc_4930

dsc_4938

Balos, Crète

dsc_4949

Vous aurez donc compris que c’est un endroit à découvrir le matin ou le soir, mais pour ma part il perd beaucoup de son intérêt quand il est blindé ! (Vous avais-je dit que je suis une ourse en vacances, et pas pour une histoire de poils ?)

Sur le retour, ne manquez pas de vous arrêter acheter des olives auprès du petit marchand sous sa cahute : elles sont absolument délicieuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *