Le Vatican, y’a pas à dire, ça envoie du lourd !

Cet été, on est parti à Rome en famille pour un week-end. C’est une ville que j’adore, une ville où potentiellement je pourrais vivre. (En plus, il y a des glaciers de ouf, et on y trouve des pizzas sans gluten qui déchirent, alors ça n’a pas de prix ! Moi, gourmande ?? ^_^)

les meilleures glaces de Rome La Soffitta Renovatio, Rome

Mais – tocards que nous sommes – pour la seconde fois consécutive, nous avons perdu la majorité de nos photos de la ville. Comme quoi, quand ça veut pas, ça veut pas. Ca doit être ça le destin, obligés de stocker toutes les belles images de notre séjour à Rome dans nos têtes plutôt que sur un disque dur !

mon neurone devant le Colisée

On a tout de même réussi à récupérer quelques clichés du Vatican, alors je les partage avec vous avant qu’elles ne disparaissent par l’opération du Saint-Esprit !

garde suisse vitrail, basilique Saint-Pierrebasilique Saint-Pierre

Le Vatican, c’est le siège de la papauté et du christianisme, mais c’est aussi le plus petit État indépendant du monde tant par son nombre d’habitants que par superficie. Enclavée en plein coeur de Rome, la cité est entourée partiellement de murs : on y accède donc par la place Saint-Pierre, imposante avec ses colonnades qui enserrent la place comme deux bras ouverts. Il faut prendre son mal en patience pour accéder à la basilique : c’est l’un des monuments les plus visités au monde !

Saint-Pierre, place et basilique

Mais lorsqu’on accède à l’intérieur, quelle claque visuelle ! Avec ses dimensions exceptionnelles et son architecture grandiose, on pourrait passer des heures à découvrir tous les trésors qu’elle recèle.

basilique Saint-Pierre basilique Saint-Pierre basilique Saint-Pierre basilique Saint-Pierre basilique Saint-Pierre Saint-Pierre, basilique

L’immense baldaquin réalisé par Bernin qui surmonte le maître-autel  – la plus grande structure de bronze au monde ! – mesure 29 mètres de haut (soit l’équivalent d’un immeuble de 10 étages, hein, tout de même !!)… et pourtant, ça parait tout petit riquiqui, sous le dôme conçu par Michel Ange qui domine à 119 mètres au-dessus de nos têtes.

baldaquin de Bernin, basilique Saint-Pierre coupole de la basilique Saint-Pierrebasilique Saint-Pierrecoupole de la basilique Saint-Pierre coupole de la basilique Saint-Pierre

Ne manquez pas la vue de la terrasse supérieure de la basilique – on y accède par un ascenseur pour les plus flemmards, ou par les escaliers pour les sportifs – exceptionnel !

vue de la basilique Saint-Pierre la vue de la terrasse de la basilique Saint-Pierre dôme de la Basilique Saint-Pierre

Infos pratiques : 

Glacier Giolitti : Via degli Uffici del Vicario, 40

Pizzeria sans gluten : La Soffitta Renovatio, Piazza del Risorgimento 46/A

Basilique Saint-Pierre : ouverte tous les jours de 7h00 à 18h30 du 31 octobre au 31 mars et de 7h00 à 19h00 du 1er avril au 30 septembre

Visite de la coupole de 8h00 à 17h00 du 1 octobre au 31 mars et de 8h00 à 18h00 du 1er avril au 30 septembre.
Prix du billet avec ascenseur jusqu’au niveau de la terrasse (puis 320 marches pour accéder au toit) : 7€
Prix du billet sans ascenseur (551 marches) : 5€.

3 thoughts on “Le Vatican, y’a pas à dire, ça envoie du lourd !

  1. Je suis passée totalement à côté du Vatican lors de mon séjour à Rome, il y avait beaucoup trop de monde et je ne voulais vraiment pas attendre 3 heures pour entrer.

    J’ai peut être eu tord …

    1. Très certainement eu tort, c’est sublime. Sans parler religion, bien sur. J’ai séjourné 5 jours à Rome, ville divine, antique, contemporaine… Les PÂTES et le parmesan…. les places, les mosaïques, les fontaines (très surprise par la place où se trouve la fontaine de Trévis) En un mot je devrais y retourner puisque j’ai jeté la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *