Les big five de notre road-trip en Namibie

Bon, OK, normalement les big five regroupent les 5 mammifères africains  les plus imposants pour les chasseurs en terme de taille et de dangerosité. Soient le lion, le léopard, l’éléphant d’Afrique, le rhinocéros noir et le buffle d’Afrique.

Mais chez moi que nenni, mes big five vont être les endroits à ne manquer sous aucun prétexte si vous décidez d’aller faire un tour du côté de chez Swann la Namibie ! (Ouh j’ai des références musicales de ouf en ce moment !) Un peu dur de faire un classement, et du coup d’éliminer des endroits qu’on a aimé, mais c’est le jeu ma pov’ Lucette !

Pour un petit rappel, voilà le pitch : 5000 km de road-trip en Namibie sur 3 semaines, avec un 4×4 équipé d’une tente de toit.

1- Admirer les félins du Parc National d’Etosha

Bon si vos voulez vous pouvez aussi observer un peu les autruches, éléphants, girafes, zèbres, koudous, oryx, gnous, gazelles, antilopes, hyènes ou même les pintades de Numidie, les chacaux ou autres phacochères, hein, c’est vous qui voyez…

Parc national d'EtoshaParc national d'Etoshaparc National d'EtoshaOkondeka - parc national d'Etosha

Pour plus de détails, c’est par ici que ça se passe : Namutoni, Halali, le Roi Lion en live, point d’eau, Okaukuejo, un léger »détail »

2- S’offrir un lever de soleil du haut des plus hautes dunes du monde

Les dunes ocres du désert du Namib : un paysage unique à couper le souffle…

désert du Namib, Namibiedésert du Namib, Namibiedésert du Namibdésert du Namibdésert du Namib

3- Rencontrer les Himbas à Epupa Falls

Dans une ambiance de bout du monde, cette ethnie nomade lutte pour conserver sa culture et ses traditions dans un paysage incroyable.

Kaokoland, Namibie Kaokoland, NamibieKaokoland, NamibieKaokoland, NamibieKaokoland, NamibieEpupa Falls vues de la collineNamibievoyage en Namibie

4- Apprécier Swakopmund et ses environs

Il y a tant de choses à voir et à faire autour de cette ville qu’il nous aurait fallu plus de temps pour en apprécier toute sa richesse ! Mais on en a bien profité tout de même, hein… 😉

Arrivés via la Skeleton Coast à Cape Cross, on a pu faire du sandboarding et admirer des paysages lunaires, et admirer des colonies de flamands roses au milieu des salines.

Skeleton CoastSkeleton Coastdésert du Namib - Swakopmunddésert du Namib-Naukluft, Namibiedésert du Namib-Naukluft, NamibieWalvis Bay, NamibieWalvis Bay, NamibieWalvis Bay, Namibie

5- le plateau de Waterberg et les guépards du CCF

Surement parce que c’était notre première étape, mais on a beaucoup aimé les paysages du plateau de Waterberg, et surkiffé approcher des guépards en semi-liberté.

plateau de WaterbergPlateau de Waterbergun gros chat ?CCF NamibieCCF NamibieCCF Namibie CCF Namibie

5 bis- ah bin oui, c’est comme ça… je triche si je veux, je suis chez moi !

La petite pause rafraîchissante dont nous avons profité aux chutes d’Ongongo sont à ne zapper sous aucun prétexte si vous passez dans le coin !

Damaraland, NamibieDamaraland, Namibie

Pour tout savoir sur notre voyage, allez faire un tour sur cet article !

Tout le voyage : 

Calamonique en Afrique Namibie Namibie Namibie CCF Namibie Lac Guinas, Namibie parc national d'Etosha, Namibie parc National d'Etosha, Namibie Parc national d'Etosha, Namibie Parc National d'Etosha, Namibie parc national d'Etosha parc national d'étosha Kavita Lion Lodge voyage en Namibie Kaokoland, Namibie Damaraland, Namibie twyfelfontein Skeleton Coast désert du Namib-Naukluft, Namibie Walvis Bay, Namibie désert du Namib désert du Namib-Naukluft Namibie voyage en Namibie

34 thoughts on “Les big five de notre road-trip en Namibie

      1. Bonjour
        superbes photos d’une netteté exceptionnelle, nous partons mi sept 2016 et recherche un super objectif pour mon canon 60d
        pouvez vous me préciser votre 70-300 est il de monture Tamron qui me semble pas mal ou d’une monture constructeur
        je pense que votre boitier doit- être pro?
        en vous remerciant
        et encore merci pour votre blog dynamique et vos photos époustouflantes

        1. Bonjour,
          Pour ce voyage, nous avions un Nikon D300 avec 3 objectifs : un téléobjectif Nikkor 70-300 f4.5-5.6, un grand angle Sigma 10-20 f4-5.6 et un objectif Nikkor 18-70 f3.5-4.5.
          Bon voyage !

    1. Mais c’était tellement un coup de bol que jamais je ne pourrais la refaire, même en me concentrant très fort ! A moitié en train d’ouvrir la vitre, en train de piler, sans faire aucun réglage sur l’appareil, en regardant (un peu) dans le viseur… et paf ! Magie !

  1. Et même que j’ai exactement le même classement que toi. Merci ma petite femme pour cette superbe série d’articles qui m’a fait revivre notre voyage.
    Bon et on va où maintenant?

  2. C’est assez fou-fou tout ces contrastes dans les paysages, couleurs, faune… J’étais déjà convaincue avec les précédents billets mais Pouah lala, c’est un festival pour ton big 5 ! Merci, tu nous en as mis pleins les yeux !

  3. Hello,
    Je découvre ton blog à l’instant : les photos sont somptueuses ! Mention particulière à celle du flamant rose !
    Simple curiosité : tu retouches la couleur des photos ou pas ?
    Bonne soirée

    1. Merci ! Cette photo de flamant rose a été un tel coup de bol (prise par la fenêtre du 4×4 à peine arrêté, sans avoir le temps de cadrer ni de régler quoi que ce soit ^^) !
      Je retouche la balance des couleurs des photos, et parfois je pousse un peu la saturation, mais en règle général j’essaie qu’elles soient le pus fidèle à la réalité.
      Bonne journée !

  4. Bonjour! Une nostalgie irrépressible m’a amené à ce besoin de recherche de blog sur la Namibie. Je vous remercie pour toutes ces somptueuses photos. Je suis allé en Namibie en 2005 pour un voyage qui ressemble en partie fort au vôtre (j’ai plus tourné dans le Kaokoland). Je suis revenu en 2007 : Botswana (Kalahari/Okavango) puis, par bande de Caprivi, retour vers ce Kaokoland qui m’attire tant (itinéraire plus profond et plus cassant cette fois-ci : Otjihaa pass, Van Zyl’s pass) enfin route vers Windhoek par Etosha : que de changements en deux ans !
    Je n’ai ni site ni blog, j’ai choisi d’écrire un roman (fille de l’Okavango/Serge Rubio), pour le plaisir, dans lequel les descriptions géographiques (notamment le Kaokoland avec itinéraire et points gps) sont inspirées de mon vécu. Merci encore pour ce blog qui m’a permis, devant mon écran, un beau moment d’évasion. Belle vie et beaux voyages à venir!

    Serge

  5. Captivée, émerveillée par la beauté des photos et la légèreté du texte. On y court de ce pas, en octobre prochain , guidés par les précieux renseignements sur les campings. Merci pour ce travail, on vous souhaite le meilleur pour la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *