Mes expériences musicales mexicaines

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Voyager blogs » organisé par le blog fromside2side.com et dont voici la présentation pour cette 3ème édition : 2 ou 3 expériences musicales étonnantes en voyage.

www.fromside2side.com

Il y a 7 ans, j’ai vécu à Mexico, le temps d’un semestre universitaire. Outre la découverte d’un pays extraordinaire, l’apprentissage de l’espagnol – je suis arrivée là-bas en baragouinant ! – l’adaptation souvent facile (mais pas toujours !) à une culture différente et à une cuisine qui manquait cruellement de quiche lorraine (ne cherchez pas, ça a été une obsession pendant les 2 derniers mois…), j’ai aussi fait d’étonnantes découvertes musicales. Ca tombe bien, c’est le sujet de cet article ! 🙂

Quand on me parle de musique au Mexique, finalement, j’ai beaucoup de souvenirs. La salsa enflammée du Mama Rumba, le tube international de Daddy Yankee à fond dans la voiture sur la route ou les soirées en boites (El Hotel, trop bien ! ^^), mais aussi Lynda Lemay ou Charles Dubé – la faute à ma coloc québéquoise – et même Jacques Brel – la faute à mon autre coloc belge ! 🙂

Mais s’il ne faut choisir que 3 souvenirs, je choisirais d’abord le faux beau gosse qui chante des ballades niaises avec sa voix de crooner, qui a bercé nos voyages en bus vers la fac à 6h30 du matin – Luis Miguel for ever ♥ !

Oh tiens, saynul, mais ça fait tout drôle de réentendre cette chanson 😀

Contrairement aux idées reçues, on ne croise pas des mariachis sous les fenêtres aux quatre coins de rues dans Mexico. Par contre, je vous conseille d’aller vous balader au sud-est de la ville, vers les jardins flottants de Xochimilco (inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO) et de louer une trajinera (une sorte de barque avec un auvent coloré) et, si le coeur vous en dit, d’embarquer avec vous un orchestre de mariachis pour accompagner la promenade ! 😀

jardins flottants de Xochimilco, Mexique

Mes comparses du moment et moi y sommes allés pour fêter l’anniversaire d’un ami. Pauvres étudiants que nous étions, on n’a pas eu les moyens de s’offrir ce genre de fantaisie, mais on a profité de la musique des autres trajineras. Outre l’ambiance bon enfant et très typique (malgré sa réputation touristique, on était les seuls étrangers sur les canaux !), la balade vaut vraiment le coup : c’est très joli (les photos n’y rendent – vraiment – pas honneur, pardon my vieil appareil photo de l’époque) !

jardins flottants de Xochimilco, Mexiquejardins flottants de Xochimilco, Mexiquejardins flottants de Xochimilco, Mexiquejardins flottants de Xochimilco, MexiqueCa ne vous donne pas envie, vous, de vous poser avec une Sol ou une Dos Equis pour profiter de l’ambiance et du soleil de Mexico ? 

Dernier souvenir musical on the road : en arpentant le sud du Mexique avec une copine, on est tombé sur Ned, un canadien chanteur qui faisait son show dans un bar à Puerto Escondido, sur la côte Pacifique. Une jolie voix et de bons classiques rocks accompagnés d’une margarita (fameuse !) et de savoureux tacos al pastor, face au coucher de soleil sur l’océan… Mmmmh ! Quelle bonne soirée ! 🙂

Mexique

Infos pratiques :

La location d’une trajinera à Xochimilco coute 350 pesos/heure, soit environ 22€. Compter 100€ si vous voulez qu’un orchestre de mariachis vous pousse la chansonnette pendant le trajet !

Des barques de mariachis se promènent également sur les canaux, ils peuvent vous chanter un morceau à partir de 100 pesos (6,20€ environ).

Merci à fromside2side.com pour ce challenge, tous ces souvenirs ça m’a mis de bonne humeur pour la journée 🙂

2 thoughts on “Mes expériences musicales mexicaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *