Stirling, son château royal, son hommage à Braveheart et son fish & chips énorme

Stirling, c’est là où William Wallace met une raclée aux anglais dans Braveheart. On a la culture qu’on peut… 

Enchainons après cette introduction un peu pourrie.

La vieille ville de Stirling a conservé son architecture médiévale, et il est très agréable de se promener dans les rues pavées, entourées des nobles (et souvent imposantes !) demeures. Et on y sert un Fish & Chips de la même taille que les maisons. C’est dire.

copyright CalamoniqueStirling, Ecosse Stirling, Ecossela vieille ville de Stirling Stirling, Ecosse

Le château occupe une position stratégique, perché sur les falaises qui domine la vallée. Erigé au XIIe siècle, on peut admirer aujourd’hui la version remasterisée datant du XVIe siècle.

Stirling, EcosseStirling, Ecossele château de Stirling

Le bâtiment jaune, le Great Hall – rénové il y a 15 ans dans son aspect original de 1503 (et qui mériterait d’être laissé dans son jus pour retrouver un peu de crédibilité : il fait vraiment trop propre ^^) accueillit le premier parlement écossais à la fin du XVIe siècle. A l’intérieur, une impressionnante charpente soutient le plus grand Hall qui fut jamais construit en Ecosse.

le château de Stirling Stirling, Ecosse le château de Stirling, great hall

Les pièces du palais ont été meublées comme elles auraient pu l’être à son achèvement, en 1545. Dans la salle d’audience de la reine, on peut admirer des copies des tapisseries de la Dame à la Licorne – conservées au Met à New York.

le château de Stirling Stirling, Ecossele château de Stirling

Revenons à Mel Gibson William Wallace, qui bouta – un temps – les anglais hors des terres écossaises (en coupant la retraite des soldats qui devaient emprunter le seul pont reliant les 2 rives) : un monument en sa mémoire fut construit au XIXe siècle sur la colline en face du château, commémorant le soulèvement du peuple écossais dans sa lutte pour l’indépendance.

La tour de 67 mètres de haut se voit de loin : il est possible de grimper les 246 marches qui mènent au sommet pour admirer le panorama, mais on a eu la flemme (bouhhh).

Stirling, Ecosse Monument à William Wallace Monument à William Wallace

Ironie de l’histoire, 700 ans jour pour jour après la défaite des anglais à Stirling, les écossais ont voté en faveur de la création d’un parlement autonome, doté de tous les pouvoirs exceptés la monnaie, les impôts, les relations extérieures, la défenses et les questions de moeurs. Nettement moins sanglant, comme solution, n’est-il pas ?

le château de StirlingStirling, Ecosse

Ne manquez pas avant de partir l’abbaye de Cambuskenneth construite au XIIe siècle sur les rives de la rivière Forth. Aujourd’hui partiellement en ruine, elle fut l’une des plus importantes abbayes d’Ecosse en raison de sa proximité avec le château royal.

Cambuskenneth Abbay le château de Stirling

Infos pratiques :

Château de Stirling : adulte 14£ ; enfant 7,5£

Ouvert du 1er avril au 30 septembre de 9h30 à 18h, et jusqu’à 17h uniquement le reste de l’année. (Derniers tickets vendus 45 mn avant la fermeture).

No 2 Baker Street : un pub sympa qui sert un fish and chips qui calera les plus grosses faims pour 8,29£ 🙂

Attention, le pourboire n’est pas inclus dans la note dans la majorité des restaurants écossais, il est de bon ton de rajouter 10% en moyenne.

Nous avons dormi dans un chalet à quelques kilomètres de Stirling réservé par Airbnb, une très bonne adresse ! (79€ la nuit)

Tout le voyage :

Ecosse, Royaume-Unis ici 95x62 Ecosse road-trip en Ecosse Point of Sleat Kilmuir, Cave of Gold, randonnée Ecosse, Neist Point Eilean Donan Castle road-trip en Ecosse champ de bataille de Culloden distillerie Dalwhinnie Blair Castle cracher sur le coeur à Edimbourg

 

6 thoughts on “Stirling, son château royal, son hommage à Braveheart et son fish & chips énorme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *