Surf, tatouage et plages paradisiaques… instantanés de Tahiti !

Pour mes vacances, j’aime les grands étendues sauvages, les territoires perdus, les endroits où l’on croise plus d’animaux que d’habitants… Mais quand j’entends des noms comme Raiatea, Taha’a, Bora Bora ou Rangiroa… il faudrait être blasé pour ne pas rêver un peu !

polynésie françaiseCrédit photo : Philippe le Nédic

Quand on pense à Tahiti, on a des images de femmes en pagne avec des colliers de fleurs autour du cou, de perles noires et de lagons translucides peuplés de petits poissons de toutes les couleurs, bordés de plages de sable fin et d’îlots de corail… Les fleurs de tiare exhalent leur parfum enivrant, l’air chaud fait danser les feuilles des cocotiers, les colosses tatoués de la tête au pied surfent des tubes géants.

Polynésie françaiseCrédit photo : Eole Wind

Polynésie françaiseCrédit photo : Pierre Lesage

TahitiCrédit photo : SF Brit

Les 118 îles que composent la Polynésie française – dont la principale est Tahiti – se découvrent au fil de l’eau, en passant d’un îlot à l’autre, d’une plage de sable noire à un atoll perdu au milieu du Pacifique. La formule idéale pour aborder cette destination paradisiaque en mode farniente et pouvoir admirer l’archipel dans des conditions luxueuses ? Avec une croisière sur le Paul Gauguin, on se met à rêver de doigts de pieds en éventail face à la perle du Pacifique… 😀

Polynésie française Polynésie françaiseCrédit photos : Pierre Lesage

Polynésie françaiseCrédit photo : Luis Rodriguez

îles polynésiennes

Mais on oublie souvent que la Polynésie française est aussi faite d’immenses volcans aux pics acérés, de jungle luxuriante aux hibiscus géants, de cascades gigantesques parmi les plus hautes du monde et même… de spots d’escalade.

Polynésie françaisePolynésie françaiseCrédit photos : Air Tahiti Nui

polynésie française polynésie françaiseCrédit photos : Philippe le Nédic

Au gré des îles, on peut admirer de nombreux « marae », plate-formes sacrées de pierres volcaniques ou de corail qui accueillait les anciens cultes polynésiens.

culte en Polynésie françaiseculte en Polynésie françaiseCrédit photos : Pierre Lesage

Cependant leur identité culturelle se retrouvent surtout dans des traditions ancestrales : originaire des îles polynésiennes, le tatouage avait traditionnellement une fonction symbolique très forte. Au-delà de la recherche esthétique, les motifs expriment l’identité de la personne, mais aussi son rang social ou encore sa généalogie. Signe de force et de pouvoir, le tatouage avait une fonction sociale déterminante. Au même titre que les danses traditionnelles comme le tamure – considérée comme sataniques et obscènes ! – ils furent longtemps interdits durant la colonisation.

Tahiti TahitiCrédit photos : Iaorana2

Tahiti

Aujourd’hui, les polynésiens sont fiers de leur culture et de la de la beauté de leur patrimoine, et cherchent à faire vivre leurs traditions pour les partager avec leurs visiteurs.

TahitiCrédit photos : Air Tahiti Nui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *