Week-end ensoleillé dans les ruines du vieux Vernègues

Le 11 juin 1909, un tremblement de terre de magnitude 6,2 sur l’échelle de Richter – la plus élevée enregistrée à ce jour en France métropolitaine ! – détruit entièrement le petit village de Vernègues, dans les Bouches du Rhône, faisant 46 morts et 250 blessées.

Suite à la destruction, le village fut reconstruit 90 m plus bas, mais les ruines de l’ancien village, du château féodal et de l’ancienne église Saint Jacques sont encore bien visibles sur le plateau tapissé de thym qui domine la vallée de la Durance.

Vernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du Rhôneplateau du Grand Puech, Vernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du Rhône Vernègues, Bouches du Rhône

Seul rescapé de la grande gelée de 1956, cet amandier âgé de 500 ans serait le plus vieux d’Europe.

Vernègues, Bouches du Rhônecarte-postaleVernègues, Bouches du Rhônevieux Vernègues, Bouches du Rhône vieux Vernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du RhôneEn descendant du plateau, on croise les vestiges de l’ancienne église Saint Jacques (XIIIe siècle), qui domine le nouveau village.

Vernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du Rhône Vernègues, Bouches du RhôneVernègues, Bouches du Rhônevieux Vernègues, Bouches du Rhone Vernègues, Bouches du Rhône

4 thoughts on “Week-end ensoleillé dans les ruines du vieux Vernègues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *